genealogie en valais - genealogie en suisse
  Home  |  Login  |  Créer un compte Utilisateur | 2 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.






 

Patronymes de la région


Amacker - Amacker - Barman - Baud - Biollay - Bochatay - Burnier - Chapelet - Chappuis - Chevalley - Cocatrix - Coquoz
Coutaz - D'Angreville - De Bons - Debonnaire - Decaillet - Deferr - Deladoey - Delerse - Dirac - Dubois - Duroux
Gay - Gerfaux - Gex - Gollut - Jordan - Juilland - Lugon - Mettan - Micotti - Morisod - Mottet
Mottier - Mottiez - Paccolat - Pernollet - Pochon - Rappaz - Revaz - Richard - Riche - Rimet - Saillen
Sarrasin - Vesy - Veuillet - Veuthey - Vieux - Voeffray - Vuilloud

 
COCATRIX
Ancienne famille patricienne de St-Maurice

Armoiries:
  Palé, contrepalé de gueules et d'or le tout d'azur à l'arbre, arraché d'or.

Variation du patronyme au fil des siècles:
Cocatrix, de Cocatrix
Droit de cité:
St-Maurice 1690
Source : Répertoire des Noms de Famille Suisses, Edition Polygraphique, Zürich 1989
Notices, histoire, personnages, émigration, etc... :
Vieille famille patricienne de St-Maurice, originaire de Saint-Gervais en Faucigny, Haute-Savoie, reçue bourgeoise de Saint-Maurice le 14 mai 1690. Au XVIIIe siècle, la famille donna des médecins et des ecclésiastiques, dont Joseph-Antoine (1730-1795), abbé de Saint-Maurice (1794). Son neveu Xavier fut créé baron héréditaire par le roi de Sardaigne (1835). De son mariage avec Catherine de Courten sont issus les cinq rameaux des COCATRIX. qui compteront de nombreux officiers au service de France, d'Espagne et de Naples , puis, dès 1848, des officiers de la Confédération. Au XXe s., les COCATRIX. fournirent de nombreux magistrats au Valais, dont Eugène (1866-1938), qui devint préfet du district de Saint-Maurice (1912-1933) et député au Grand Conseil (1921-1933), et Paul (1868-1937), qui fut conseiller d'Etat (1925-1936).
(Source Dictionnaire Historique et Biographique de la Suisse)

Les officiers au service de France, d'Espagne et de Naples etc..

  • François-Joseph COCATRIX, né à St. Maurice, le 4.3.1743, Régiment de Courten. Capitaine en Espagne, 1792.
  • Eugène de COCATRIX, né à St. Maurice, le 16.2.1820, Lieutenant Colonel du Piémont, fit les campagnes d'Italie 1848-1859, campagne de Crimée 1854-1856, Colonel au 19ème Régiment d'Italie, Chevalier de S. S. Maurice et Lazare (1862), Chevalier de la Légion d'Honneur, décédé à Palerme le 20.3.1863. Tombeau au cimetière de Naples.
  • Joseph-Adolphe de COCATRIX, né à St. Maurice, le 8.12.1822, officier au 3ème régiment suisse à Naples. Capitaine le 13.2.1857, campagne de Sicile 1848-1849, Crois de St. Georges (di grazia) 15.5.1848, Crois de St. Georges (di diretto) 1848, médaille d'Or de 1ère classe 1849.
  • Léon de COCATRIX, né le 4 juin 1827 à St. Maurice, officier au service de Charles-Albert, roi de Sardaigne, sous-lieutenant sauvé à Pastringo par le soldat Perrier. Tué à la bataille de Novare 1849. Tombeau dans une église de Novare.
  • Oscar de COCATRIX, né à St. Maurice le 5.4.1829, Capitaine au mois de mai 1829, campagne de Sicile 1848-1849. Croix de St. Georges (di grazia) en 1849, médaille d'Argent de 2ème classe en 1849.
  • Maurice de COCATRIX, né à St. Maurice, le 4 1831, sous-lieutenant au service de Charles-Albert.
  • Amé-Louis de COCATRIX, né à St. Maurice, le 25.11.1832. Officier au 3ème Régiment Suisse à Naples. Sous-lieutenant au 2ème bat. étranger 1860. Retraite de Capone, blessé au combat Ponte delle Valle, 1.10.1860. Croix de St. Georges (di grazia) 1860, médaille de la Campagne 1860, sorti de l'Hôpital de Gaete le 22.11.1860.
  • Henri de COCATRIX, né à St. Maurice le 10.11.1838, officier au 3ème régiment suisse à Naples, sous lieutenant en 1858.
(Source: Armoirial Valaisan)


Notices complémentaires:

Ajoutée par Guy Michel Coquoz, le 23.03.2006  
Albert de Cocatrix,
Né le 2.11.1912 à Evionnaz, décédé le 26.10.1992 à Saint-Maurice, cath., de Saint-Maurice. Fils d'Adolphe,
fonctionnaire fédéral, et de Marguerite Bonvin. Arrière-petit-fils de Xavier. Marié à Marga Zen Ruffinen de
Werra. Etudes secondaires à Sion, séjours à Milan, Bâle et Londres. Délégué du CICR en Allemagne (1945), au
Moyen-Orient (1946-1951), chef de section à Genève (1951-1955), sous-directeur (1955-1970) puis directeur
(1970-1977) du Service international des recherches de la Croix-Rouge à Arolsen (Hesse, D). Grand-croix de
l'ordre du Mérite de la République fédérale d'Allemagne (1978). Chevalier d'honneur et de dévotion soit
chevalier ayant huit quartiers de noblesse (1968), puis président (1979-1981) de l'ordre de Malte en Suisse.
Par son engagement professionnel, C. fut l'un des Suisses ayant le plus largement contribué au regroupement
des familles victimes des exactions nazies.
Bibliographie: -R. Berguerand, Albert de Cocatrix, 1912-1992, 1996

Xavier de Cocatrix,
né en 1789 (Xavier-Jacques-François) à Saint-Maurice,décédé le 4.9.1862 à Saint-Maurice, cath., de
Saint-Maurice. Fils de François-Joseph, officier au service de France et d'Espagne, et de Catherine de Preux. 
Marié à Catherine de Courten. Notaire. Grand-châtelain de Saint-Maurice. Juge au tribunal suprême (1814).
Président du dizain de Saint-Maurice (1826). Commandant de la brigade occidentale des milices valaisannes
(1828-1840); colonel. Secrétaire français de la Diète (1830). Député conservateur (1834-1839, 1843-1847).
Conseiller d'Etat en 1843 (mai, démission en août). Député à la Diète fédérale en 1845. Juge au tribunal
d'appel (1847-1848, 1857-1862). Juge suppléant (1853-1857), vice-président (1857-1861), et président
(1861-1862) du tribunal de district de Saint-Maurice. Créé baron héréditaire et chevalier de l'ordre de
Saints-Maurice-et-Lazare par le roi de Sardaigne Charles-Albert en 1835.
Bibliographie: -P. Andereggen, «Walliser in den Eidgenössischen Behörden 1815-1965», in BWG, XIV/1, 1965/1966, 187

Joseph de Cocatrix,
Né le 11.12.1822, décédé le 26.7.1897 aux Giètes (comm. Saint-Maurice), cath., de Saint-Maurice. Fils de
Xavier. Marié à  Cécile Aymon, fille de Germain. Scolarité à Saint-Maurice. Il est d'abord officier au service
de Naples (1841-1859). Colonel brigadier (1878), il commande la brigade d'infanterie 2 et la brigade de
landwehr 2. Instructeur en chef du Valais (1868-1875), puis officier de recrutement de la 1re division.
Bibliographie:-L'Etat-major, 3, 38

(source: Dictionnaire Historique de la Suisse - DHS)


 
Ajoutée par Guy Michel Coquoz, le 24.03.2006  
Famille patricienne de Saint-Maurice où elle acquit le droit de bourgeoisie en 1690. 1 Abbé de Saint-Maurice à la fin du XVIIV siècle. 1 capitaine aux services de France et d’Espagne, chevalier de Saint-Louis. 1 chevalier de l’Ordre des SS Maurice et Lazare.
Source : La Noblesse valaisanne – Michel de PREUX